Poêle à granulés : pourquoi faire appel à un technicien ?

Poêle à granulés : pourquoi faire appel à un technicien ?

Au sujet des poêles à granulés, il n’est pas nécessaire de faire appel à un technicien tout au long du processus d’installation.

Une fois votre poêle installé, il est généralement conseillé d’appeler un technicien pour le premier allumage, mais cette intervention n’est pas obligatoire, elle est simplement fortement conseillée lorsque l’installation n’a pas été effectuée par un technicien fumiste ou par un thermicien.

Fin d’hiver

À la fin de la saison hivernale, il faut faire intervenir un technicien autorisé pour l’entretien extraordinaire annuel. Il s’effectue donc tous les ans ou toutes les 2 000 heures de fonctionnement. Le technicien s’occupera de nettoyer le conduit de fumée et de vérifier l’étanchéité des joints. Il va également retirer tous les résidus des parties internes du poêle, contrôler l’émission des fumées et tous les composants électromécaniques. Pour ce type d’entretien, il est conseillé de s’adresser à un centre d’assistance autorisé et agréé par le producteur lui-même.

Ramonage

Le ramonage peut être effectué par un particulier mais il faut contacter au cas par cas l’assurance pour savoir si cela ne pose pas de problème. L’idéal est d’obtenir une trace écrite. D’un point de vue légal, les conditions de ramonage sont définies au niveau départemental par le Règlement Sanitaire Départemental. Après l’opération, le ramoneur délivre un certificat.

Entretien et réparation poêle à granulés

La réparation de votre poêle à granulés peut totalement être réalisée par vos soins sans l’aide d’un professionnel. De nombreux sites internet proposent des pièces détachées afin que vous puissiez faire de l’auto-montage sur votre poêle. Vous en trouverez également sur notre site internet.


Si vous avez besoin de changer des pièces sur votre poêle à granulés, nous proposons à la vente des pièces détachées sur notre site internet : https://energies-bois-distribution.com/

La publication a un commentaire

Laisser un commentaire